INFO-Réunion
Encore une rentrée dans des conditions non satisfaisante pour les élèves de Sainte-Suzanne.

Aline Murin Hoarau

24 ans de promesses…
Pour l'équipe municipale actuelle il est trop tard pour passer aux actes.

Les élèves de Bras Pistolet n'ont-ils pas le droit d’étudier dans de bonnes conditions ?
Les parents d’élèves de l’école les Goyaviers située dans le quartier de Bras Pistolet ont décidé de d’exprimer leur ras-le-bol ce matin.

Je les ai rencontrés et je partage leur inquiétude. Les moisissures dans l’école et les risques qu’elles représentent pour la santé des élèves inquiètent l’équipe éducative et les parents.

A t-il eu pendant ces longs congés scolaires une inspection des écoles ?
L’élu du quartier a-t-il fait remonter ces problèmes au maire ?
Encore une rentrée dans des conditions non satisfaisante pour les élèves de Sainte-Suzanne.

Les locaux ne sont pas dignes d'accueillir les forces vives de demain.

Une classe de CE2 et CM1 travaille dans un mobile home qui dégage de fortes odeurs très gênantes probablement liées aux moisissures et à un non-suivi d’entretien.
L’enseignante témoigne dans la discrétion qu’elle arrive une heure avant l’accueil des élèves pour asperger la classe avec des assainisseurs d’air.

Elle est consciente du danger que cela peut poser pour certains élèves ne supportant pas ces produits mais devant l’absence d’actions de la municipalité, elle n’a pas d’autres moyens pour tenter d’offrir aux enfants un cadre minimum pour travailler dans cette classe de 8H à 15H30.

Voilà le quotidien des élèves de cette école.
À l’approche de chaque nouvelle élection, le même programme est annoncé, le même discours est répété : la promesse d’une vie meilleure…
On fait tout pour que le rêve soit illusion jusqu'au jour du scrutin.
Mais, toute une population attendra et ne verra rien venir, car pendant 6 ans elle sera tenue loin de ce programme alléchant, qui tel un mirage sur du papier, ne sera jamais réalisé sur le terrain.

Réyoné dobout è lib
Nous devons offrir à nos enfants le meilleur cadre pour étudier, ils sont notre futur.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :