INFO-Réunion
Intimidations et pressions, les vieilles méthodes d’antan devant ce désert d’idées

Aline Murin Hoarau

Le conseil municipal de ce lundi soir a encore été le théâtre de comportements indignes d’amis musclés non élus, du cercle rapproché du premier magistrat.

Lorsque le maire est à cours d’idées, d’arguments neufs et ne peut défendre un bilan peu glorieux, il a recours à des méthodes d’intimidation et de pression pour me faire taire ou me déstabiliser.

Ce constat d’échec politique depuis des années, perturbe et désoriente je peux le comprendre, mais agir de la sorte en usant de méthodes dépassées et tant utilisées depuis des décennies, sont d’un autre temps, signe d’un échec flagrant et d’une impuissance politique coupable.


Le Maire ne semble n’avoir rien compris à l’évolution de notre monde. Il ne s’est pas aperçu que sa politique n’a pas su évoluer avec son temps, en phase avec cette nouvelle société réunionnaise qui a tracé sa route.
Ce maire pense que les hommes sont faits pour construire des murs, alors qu'ils sont faits pour construire des ponts, du lien.


Une très grande majorité de notre population a bien compris cela. Sainte-Suzanne a loupé le train du développement et la nouvelle politique économique, sociale et environnementale pour les gens, avec les gens et portée par l’ensemble des habitants de Sainte Suzanne.
Les habitants le méritent et l’avenir leur appartient et ils ont le droit de le préparer.
Ils sont prêts aujourd’hui pour cette démarche constructive et collective non imposée par un groupe de personnes, sous couvert d’un parti politique qui a tellement perdu de sa grandeur depuis le départ de son mentor respectable et visionnaire.


Ce temps est révolu le Maire. Vous avez oublié de prendre ce train de la modernisation et du développement que la population aspire.
#conseilmunicipaldeSainteSuzanne #alinemurinhoarau


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :